LA HACA FAIT SIGNER LA CHARTE DES RÉSEAUX SOCIAUX EN COTE D’IVOIRE A DES BLOGGEURS, INFLUENCEURS, ACTIVISTES ET AUTRES ACTEURS DU NUMERIQUE

Publié le 30 octobre 2023 à 10:46

Le 26 octobre 2023, à l'initiative de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA), divers acteurs de la sphère numérique en Côte d'Ivoire, parmi lesquels figuraient des blogueurs, des activistes et des influenceurs, ont solennellement apposé leur signature sur la charte des réseaux sociaux de Côte d'Ivoire. Cette cérémonie significative s'est déroulée à Abidjan, précisément à Plateau.

La charte en question constitue un acte d'engagement collectif en faveur de la diffusion responsable de contenus sur la toile. Elle érige les principes directeurs destinés à guider les actions des signataires au sein de l'univers numérique. En vérité, la charte des réseaux sociaux représente un vibrant appel à l'égard de la responsabilité, de la transparence et de l'éthique, ainsi lancé par Me René Bourgouin, le président de la HACA, en direction des signataires.

Elle signifie le commencement d'une ère nouvelle pour les acteurs des réseaux sociaux en Côte d'Ivoire, selon les mots du président Bourgoin. Elle oblige ces acteurs à préserver l'intégrité des informations qu'ils diffusent et à promouvoir les valeurs socioculturelles solides.

En ce qui concerne la pertinence de cette charte, le président de la HACA explique que cette action de régulation s'avère nécessaire en raison de la tension entre la liberté et les droits fondamentaux que suscitent les réseaux sociaux. "Le critère fondamental pour les acteurs des réseaux sociaux doit être, avant tout, moral, car la quête du gain financier doit rester en second plan," a-t-il affirmé.

Me René Bourgouin souligne que, bien que les réseaux sociaux puissent être un vecteur d'épanouissement en tant que plateforme interactive de données et espace de créativité humaine et d'innovation intellectuelle, ils comportent également le risque de favoriser une liberté sans bornes susceptible de déboucher sur des conséquences dommageables pour la société. Ainsi, ils créent un nouvel environnement numérique où circulent des contenus illégaux et nuisibles de diverses natures.

Il estime que les réseaux sociaux peuvent évoluer d'instruments de diffusion du savoir vers des outils d'aliénation et de perturbation de l'espace public. Le président de la HACA met en garde, préconisant la nécessité d'une alphabétisation numérique pour tous les citoyens, en particulier les plus jeunes, afin de garantir une utilisation responsable de l'internet.

"Ensemble, nous devons lutter contre la désinformation pour empêcher la propagation de fausses informations, de contenus haineux, de violations de la vie privée, de diffamations, d'incitations à l'insurrection, à la rébellion, à la haine ethnique, communautaire ou religieuse," exhorte Me Bourgoin.

La signature de la Charte des réseaux sociaux de Côte d'Ivoire fait suite à une table ronde tenue le 17 mai 2023, organisée par la HACA et rassemblant des acteurs des réseaux sociaux. Cette table ronde avait pour objet de discuter de la responsabilité des activistes, blogueurs et influenceurs dans la diffusion de contenus en ligne.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.