KENYA🇰🇪 : un jeune kenyan usurpe l’identité d’un avocat et remporte 26 procès

Publié le 20 octobre 2023 à 11:26

Un jeune Kényan a récemment fait les gros titres après avoir été arrêté pour avoir usurpé l'identité d'un avocat renommé et plaidé dans de nombreux procès, remportant étonnamment les 26 affaires auxquelles il a participé sans aucun diplôme ni aucune formation en droit.

Le jeune homme, nommé Brian Mwenda, est accusé d'avoir usurpé l'identité de Brian Mwenda Ntwiga, un avocat inscrit à la Law Society of Kenya (LSK), la principale association d'avocats professionnels du pays. Bien que Brian Mwenda ne possède aucun diplôme en droit ni aucune qualification pour exercer en tant qu'avocat, il a réussi à accéder au portail de l'association d'avocats professionnels. Là, il aurait modifié les détails du compte du vrai Brian Mwenda Ntwiga, y téléchargeant sa propre photo et prétendant avoir une formation en droit. Avec cette nouvelle identité, il a plaidé dans divers tribunaux kényans et a remporté 26 procès, ce qui a suscité l'étonnement de nombreux observateurs.

L'affaire a été révélée lorsque le vrai Brian Mwenda Ntwiga a tenté d'accéder à son compte sur le portail de l'association et a réalisé que des détails avaient été modifiés. Il a rapidement alerté la LSK, qui a pris des mesures pour mettre fin à cette usurpation d'identité. Le jeune homme a depuis été arrêté par la police kényane.


Malgré les accusations de pratique illégale de la profession d’avocat et d’usurpation d’identité faites par  l'association des barreaux du Kenya  envers l'usurpateur, Brian Mwenda a reçu un certain soutien, notamment de la part de l’ancien gouverneur de Nairobi, qui après avoir payé sa caution, a tenu a le rencontrer afin de le féliciter; il a également reçu le soutien de la part de son avocat de défense, Mike Sonko. Ce dernier a qualifié "d'idiots" ceux qui critiquaient son client et a insisté sur le fait que Brian Mwenda était un "citoyen respectueux des lois" et "n'avait jamais tué personne".

 

Brian Mwenda plaide pour un malentendu et sera bientôt jugé.

 

Cette affaire rappelle l'importance de maintenir l'intégrité et la fiabilité des systèmes juridiques et de renforcer les mécanismes de contrôle pour éviter de futures usurpations d'identité dans le monde juridique.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.